17/11/2015

Connexion utilisateur

De : maxime.zaoui@gmail.com  

A : lacoude.fabienne@gmail.com

Hey, 

No soucis, je réponds tout le temps en retard moi aussi :P

Thanks pour le retour des articles, mais bon toi qui me connaîs bien tu sais qu'il y a beaucoup de choses "arrangées" pour alimenter ma légende :P Ça marche pour Paco et le rock ! C'est bien, tu l'élèves tout de suite aux bonnes graines ;-)

Ha ha même si c'est compliqué à décrire, je trouve que tu as parfaitement réussi à me transmettre un début de ce que peuvent ressentir les femmes durant leur grossesse. J'ai une pote qui a accouché d'une petite fille il y a deux mois et comme toi, elle me disait que parfois ça faisait un peu "Alien, il y a quelque chose qui pousse dans moi" mais que c'était également beaucoup d'états idylliques. Bon, je t'avoue qu'en tant que mec, ma principale question est : à quoi sert-on pendant cette période-là ? Voire même à l'accouchement et dans les premières semaines de la naissance du petit ou de la petite ? Bien sûr, il y a le soutien et la présence, mais ça me paraît light et déséquilibré par rapport à vous.

Pour samedi midi, tu sais qu'on ne compte pas nos heures dans le milieu. Après, si tu me dis un jour et une heure fixes, je peux négocier ça sans soucis, les filles sont cool. D'ailleurs pour rebondir sur ton éventuelle reconversion, je te comprends totalement. Tu sais après 15 mois à la BU et deux mois au Mucem, le fait de me retrouver à nouveau à bosser pour les filles, je me rends compte à quel point c'était de la merde... Tous les matins, je me lève avec la patate, et même si le boulot offre parfois ses moments un peu chiants, le fait d'être dans une ambiance de déconne avec les filles, tu oublies le reste. Après, je comprends aussi que maintenant que tu es enceinte, tu pourrais te dire que tu as un salaire assuré, avec des horaires qui pourraient être adaptées à celui d'un enfant + les nombreux jours de congés que tu pourrais prendre pour profiter de lui/elle... A toi de peser le pour et le contre, mais bien entendu je t'encourage à suivre ton cœur. Mieux vaut rentrer tard avec le sourire que tôt en faisant la tronche ;-)

Bises fab' mama