16/11/2015

Connexion utilisateur

De : lacoude.fabienne@gmail.com

A : maxime.zaoui@gmail.com

Hey hey hey !

Désolée pour mon extrême lenteur à te répondre. 

J'ai bien ri en lisant les articles de tes collègues, et je vois que tu fais toujours des émules là où tu passes, l'automne semble te réussir, bravo ;)

Mets moi de côté un exemplaire de Paco et le rock, ce sera le premier bouquin de mon bout de chou ;) 

En parlant de bout de chou, oui, comme tu dis c'est génial. Te dire comment je me sens prendrait définitivement trop de temps, et surtout, il faudrait me redemander tous les jours car la réponse est chaque matin et chaque soir différente. Pour résumer je dirais que d'un point de vue médical tout va bien, bébé grandit comme il faut, il bouge, je prends très peu de poids mais apparemment ça n'est pas inquiétant. Dans la tête et dans le corps par contre, la grossesse est loin d'être un état idyllique. On se sent parfois extrêmement puissante et à d'autres moments complètement dépossédée de soi-même, bref, c'est assez flippant. Je saurai d'ici trois semaines si j'attends un garçon ou une fille, j'ai hâte ! Il faut absolument qu'on trouve un moment pour boire un verre, quand même ! Tu fais une pause le samedi midi ? On aurait pu bouffer ensemble sur le cours Ju un weekend ?

En tout cas, j'ai l'impression que professionnellement tu t'éclates enfin un peu plus et après tout ce que tu as enduré d'ennui, tu l'as mérité 

De mon côté, la grossesse remet tout en question. C'est dingue comme un tout petit être même pas né peut révéler de questions profondes et intimes sur soi même ! On a tendance à se focaliser sur l'essentiel et du coup, ben là, je me rends compte que mon boulot n'est pas du tout essentiel. Je pense à une nouvelle reconversion, mais c'est flou. Juste envie de ne pas m'encroûter dans ce bureau devant mon écran. Enfin, on va terminer de fabriquer bébé, s'en occuper un peu, et après on verra :)

J'espère te voir bientôt, que tu me racontes cette vie de libraire que j'ai bien connue et qui me manque parfois. 

Je t'embrasse

A bientôt

Fabienne